Menu

Présidentielle : des candidats répondent sur l’écologie


Rédigé le Mardi 27 Décembre 2016 à 19:47 | Lu 110 fois | 0 commentaire(s)


Les socialistes Benoît Hamon, Arnaud Montebourg, Vincent Peillon ou l’écologiste Yannick Jadot ont donné leur vision de la transition écologique. [Le Monde - 16/12/16]


Comment mettre en œuvre la transition écologique ? C’est la question que la Fondation Maison des sciences de l’homme et l’Institut Veblen avaient choisi de poser à plusieurs candidats à la présidentielle, jeudi 15 décembre au Pavillon de l’Arsenal. Benoît Hamon, candidat à la primaire du Parti socialiste, a été le premier à se lancer. Depuis son entrée en campagne, l’ancien ministre de l’éducation nationale a mis l’accent sur ce sujet. « Je ne crois plus dans un modèle de développement qui se fonde exclusivement sur un seul objectif : cap sur la croissance, a-t-il assuré. Ça ne marche pas ! »

Développement des renouvelables, lutte contre les perturbateurs endocriniens, revenu universel : le candidat a déroulé son programme en souhaitant « changer de paradigme ». Sur le nucléaire, il a plaidé pour une « transition progressive », appelant à « préparer une sortie qui s’assure que si la part du nucléaire diminue, on ne lui substitue pas des énergies fossiles ». Le tout financé par une fiscalité écologique, notamment une taxe carbone « progressive ».

Vincent Peillon, qui s’est invité à la dernière minute dans la primaire des 22 et 29 janvier, lui a succédé à la tribune. S’il a aussi évoqué une taxe carbone et une fiscalité écologique, le député européen, visiblement mal à l’aise, s’est surtout employé à défendre le bilan de François Hollande en matière d’écologie. L’ancien ministre de l’éducation a mis en avant la COP21, la loi sur la transition énergétique ou celle sur la biodiversité. « Si même ce que nous faisons dans ce combat très important est passé sous silence, alors ceux qui veulent enlever le principe de précaution, M. Fillon, ceux qui ne veulent pas financer les énergies renouvelables, vont se dire : “Merveilleux, la gauche elle-même, les écologistes, les démocrates font notre propre campagne !” », s’est-il exclamé avant de quitter les lieux.

Lire la suite sur Le Monde
 





FRONT VERT
Bienvenue sur le site de FRONT VERT, mouvement politique français regroupant des écologistes venant de tout horizon politique et associatif.

Notre objectif : rassembler les militants éparpillés afin de porter haut et fort un projet écologiste radical à vocation majoritaire dans le débat public et lors des élections.