Menu

L'écologie politique est morte, vive l'écologie politique!


Rédigé le Samedi 30 Avril 2016 à 19:16 | Lu 126 fois | 0 commentaire(s)


Avec l'annonce du départ de Denis Baupin, le parti écologiste EELV fait face à une énième défection. Un déclin qui ouvre le jeu pour porter les questions environnementales en 2017.


Cette fois-ci, l'agonie est proche. La principale formation incarnant l'écologie politique en France –affublée de l'étrange appellation Europe Ecologie-Les Verts qui en dit déjà long sur sa problématique cohérence interne– est au plus mal. Ce parti qui avait réussi à talonner le PS aux élections européennes de 2009 (16,3% contre 16,5% des voix) est engagé dans un périlleux processus conjoint de dévitalisation et d'isolement.
Cette petite formation de cadres est d'abord en proie à une impressionnante hémorragie de dirigeants depuis maintenant plusieurs mois. Noël Mamère –qui peut se targuer d'avoir obtenu le meilleur score de ce courant lors d'une élection présidentielle avec 5,3% des voix en 2002– avait fait figure de précurseur en claquant la porte dès septembre 2013. Il reprochait vertement à ce parti d'être «obsédé par ses jeux d'appareil» ou encore d'être «prisonnier de ses calculs et de ses clans».

Fuite des cerveaux

À partir de l'été 2015, c'est toute l'aile droite de EELV qui a quitté le navire en ordre admirablement dispersé. François de Rugy, raisonnable député écologiste de Loire-Atlantique, a ouvert le bal. Jean-Vincent Placé, sénateur radical-écologiste à l'ambition hautement revendiquée, lui a emboîté le pas. Les deux larrons se sont retrouvés dans une nouvelle formation -«Écologistes!» - adossée au Parti socialiste.
Ils n'ont cependant pas été rejoint par Barbara Pompilli, qui coprésidait le groupe écologiste à l'Assemblée nationale avec François de Rugy. Partie en septembre 2015, l'élue picarde a préféré créer un «mouvement» –«Nouvelle Ère»– au périmètre raisonnablement régional. Denis Baupin, élu parisien mais aussi militant historique des Verts qu'il avait rejoints en 1989, a enfin rendu sa carte en avril de cette année.

Lire la suite sur Slate





Dans la même rubrique :
< >

FRONT VERT
Bienvenue sur le site de FRONT VERT, mouvement politique français regroupant des écologistes venant de tout horizon politique et associatif.

Notre objectif : rassembler les militants éparpillés afin de porter haut et fort un projet écologiste radical à vocation majoritaire dans le débat public et lors des élections.