Menu

Il est temps de refonder l’écologie politique, par Noël Mamère


Rédigé le Jeudi 2 Juin 2016 à 15:43 | Lu 95 fois | 0 commentaire(s)


La semaine prochaine, le 11 juin, Europe Écologie-Les Verts tient son congrès. Les compromissions gouvernementales de certains de ses membres et l’« affaire » Baupin ont fini de jeter le discrédit sur le parti. EELV n’a d’autre choix que de se refonder et de s’ouvrir, estime notre chroniqueur. Pour que vive l’écologie politique.


Il est temps de refonder l’écologie politique, par Noël Mamère
Nuit debout, Notre-Dame-des-Landes, Bure, Europacity… Partout « l’écologie d’en bas » propose une vision de l’écologie sociale, celle qui défend les droits fondamentaux des populations et de l’environnement, menacés par le productivisme, celle qui met en avant des alternatives au mode de production et de consommation capitaliste, comme l’a montré le film Demain. Pourtant, cette écologie politique là est peu entendue sur la scène publique, si ce n’est par les images de violence que les médias donnent en pâture à l’opinion en stigmatisant les zadistes.
L’écologie sociale est recouverte par l’écologie politicienne, d’en-haut, celle de la croissance verte, qui n’en finit pas d’agoniser et de déconsidérer jusqu’à l’idée même d’écologie politique. Ceux d’entre nous qui ont choisi d’entrer au gouvernement portent une lourde responsabilité dans cette perte de légitimité de l’écologie. Parce qu’ils cautionnent la déchéance de nationalité, l’état d’urgence et la destruction massive des droits sociaux de la loi travail.

Lire la suite sur Reporterre.net





FRONT VERT
Bienvenue sur le site de FRONT VERT, mouvement politique français regroupant des écologistes venant de tout horizon politique et associatif.

Notre objectif : rassembler les militants éparpillés afin de porter haut et fort un projet écologiste radical à vocation majoritaire dans le débat public et lors des élections.